LAVATOGGIO, commune du pays de Balagne (arrondissement CALVI), d'où le regard plonge jusqu'au littoral est à 275 mètres d'altitude, le village équidistant (15 km) des deux principales villes et stations littorales : CALVI et L'ILE ROUSSE.

Traversé par la RD 71 qui met à 10 minutes seulement des plages et la place au coeur de l'arrière-pays, LAVATOGGIO voisine avec les territoires de CATERI, LUMIO, ALGAJOLA et MONTEGROSSO.

Voici LAVATOGGIO en quelques chiffres :

  • Supperficie en hectare : 686
  • Population municipale : 131 habitants, population pondérée : 196 habitants
  • Population 3 à 16 ans : 24
  • Longueur de voirie en mètres : 2951
  • Potentiel financier par habitant : 772,34

Un peu d'histoire ...

Le village de Lavatoggio est bâti sous le col de Salvi (509 m) qui le sépare de la commune de Montegrosso. Il est aujourd’hui, avec son hameau de Croce, résolument tourné vers la plaine d’Aregno, ou la façade de l’église la domine magistralement ;, alors qu’à l’origine, les pre-mières constructions se sont développées sur le mont Bracaghju, surveillant la plaine de la Figarella (pieve di u pinu) et dominant le fertile plateau de la Stella.

Points culminants Capu d’Occi (563 mètres) et le Capu Bracaghju (556 mètres).

Au milieu du XIXème siècle , la commune qui était peuplée de 400 habitants vivait d’élevage, avec un cheptel de 700 têtes dont 475 ovins, et d’agriculture, avec plus de 5 km de céréales, 14 ha de vignes, 59 ha d’oliviers plantés, pour la plupart, au XIXème siècle, 3 ha de châtaigniers, 3 ha de mûriers, quelques agrumes et des jardins…

Au XVe siècle, l’existence du village de (Lavatoio) Lavatoghju est attestée. Il fait partie de la pieve d’Aregno. Avec sa villa « A Croce », il compte une quarantaine de feux en 1537, une soixantaine en 1609.

Au XVIe et XVIIe siècles, les Avazeri sont une famille importante. Ils bénéficient de privilèges de la part de la Sérénissime de Gênes (exemption de la taille, reconnaissance de benemerezza).

Les habitants vivaient de l’agriculture : céréales, oliviers, vigne, ils sont connus aussi pour cultiver abondamment la pomme de terre d’où leur surnom : i pumaghji.

La communauté villageoise se divise en deux grands groupes sociaux : la notabilité et le popolo.

Durant l’époque moderne, l’assemblée des chefs de feux se réunit régulièrement, sur la place de l’église de la Madonna di a Cunsulazione, pour prendre toutes les décisions impor-tantes et élire les représentants de la communauté. A cette époque, la confrérie très impor-tante a un rôle majeur.

Ex : en 1642 puis en 1651 à la sortie de la messe de l’eglise de notre dame de la consolation « l’homini populo » décide de donner pour la période éstivale une partie des eaux qui vien-nent du capu di bestia et monoco morto, quarciolu et parnicale au couvent de Marcassu.

Liens utiles

Mairie de Lavatoggio

Village
20225

04 95 61 70 70

Envoyez-nous un E-mail